Chanson De Delphine Natalie Dessay Metropolitan

Pour les articles homonymes, voir Deshayes.

Karine Deshayes est une mezzo-soprano française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karine Deshayes commence par apprendre le violon qui lui donne le goût de la musique et du chant[1]. Elle commence ses études au conservatoire national de Paris avec Mireille Alcantara, après avoir obtenu une licence en musicologie à la Sorbonne. Elle suit les masters classes de Régine Crespin[1]. Au terme de ses études, elle intègre la troupe de l'Opéra national de Lyon en 1998[2]. Elle y interprète de nombreux seconds rôles dont Cherubin puis y chante sa première Rosine. À cette période, elle chante également sa première Elena (La Donna del lago : La Dame du lac) au festival de Radio-France à Montpellier. Depuis, elle a travaillé avec des chefs tel que William Christie, Kurt Masur, Bruno Campanella, Roberto Abbado et Philippe Jordan.

En octobre 2006, elle fait ses débuts au MET de New York dans le rôle de Siebel (Faust)[3].

Lors de la saison 2009-2010, elle reprend ses deux grands rôles rossiniens (Rosine et Elena) à l'Opéra de Paris, respectivement à la Bastille et au Palais Garnier. Elle interprète également le grand air de Rosine « Una voce poco fa » lors des Victoires de la musique classique à Montpellier en mars 2010.

La saison 2010-2011 de Karine Deshayes est marquée par son retour à l'Opéra Bastille pour y chanter Chérubin[4] aux côtés de Luca Pisaroni (Figaro) et Barbara Frittoli (Contessa : La Comtesse) et ses prises de rôle en Dorabella (Cosi fan tutte, Mozart)[5] à l'Opéra de Paris, en Charlotte (Werther, Massenet)[6] à l'Opéra national de Lyon et enfin Urbain (Les Huguenots) au Teatro Real de Madrid.

Sa carrière est également tournée vers la musique baroque. Elle a ainsi chanté Irène dans le Tamerlano (Tamerlan) de Haendel au Théâtre des Champs-Élysées (Paris) et au Palau de les Arts (Valence) en 2004. Elle donne régulièrement des récitals de musique baroque (Théâtre du Châtelet, Salle Gaveau, Opéra national de Lyon, Opéra royal du château de Versailles), chantant notamment Lully et Cavalli.

Le 4 novembre 2010, elle chante en compagnie de la chanteuse Juliette et de Delphine Haidan dans le cadre des soirées d’Une Rive à l'Autre au théâtre des Trois Baudets à Paris[7]

En 2010, elle participe avec l'ensemble Contraste à l'enregistrement de Songs, un disque de reprises de comédies musicales françaises et américaines, de Starmania à My Fair Lady distribué par Naïve et coproduit par Contraste Productions et des internautes.

En 2012, elle interprète Rosine du Barbier de Séville de Gioachino Rossini à l'Opéra Bastille de Paris, dans une mise en scène de Coline Serreau, sous la direction musicale de Marco Armiliato, avec Antonino Siragusa dans le rôle du Comte Almaviva.

Fin 2012, elle interprète le rôle-titre de Carmen de Bizet, à L'Opéra national de Paris. En janvier et février 2013, elle endosse le rôle d'Isolier dans Le Comte Ory[8] de Rossini au Metropolitan de New York, puis le rôle de Sesto dans Jules César, de Haendel, à l'Opéra national de Paris (mars, avril 2013).

En 2013, elle enregistre Nuit obscure, pour voix et orchestre à cordes, de Karol Beffa, sur un texte de saint-Jean de la Croix[9].

La saison 2013 - 2014 la conduira sur de nombreuses scènes lyriques françaises et internationales :

  • A l'Opéra municipal de Marseille, elle sera Isoletta dans La straniera (L'étrangère) de Vincenzo Bellini aux côtés de Patrizia Ciofi, Ludovic Tézier
  • A l'Grand théâtre du Liceu - Barcelone, elle interprétera le rôle-titre dans Cendrillon de Jules Massenet, mise en scène de Laurent Pelly.
  • A l'Opéra Bastille - Paris, elle sera Charlotte dans Werther de Jules Massenet aux côtés de Roberto Alagna, Jean-Philippe Lafont, Hélène Guilmette, mise en scène de Benoît Jacquot.
  • A l'Opéra royal du Château de Versailles elle chantera dans l’Herculanum de Félicien David aux côtés de Véronique Gens (Version concert)
  • A l'Opéra Bastille - Paris, elle retrouvera le rôle de Roméo dans I Capuleti e i Montecchi de Vincenzo Bellini, mise en scène de Robert Carsen.
  • A l'Opéra Garnier - Paris, elle sera Poppée dans L'incoronazione di Poppea de Claudio Monteverdi, mise en scène de Robert Wilson.
  • Aux Chorégies d'Orange, elle interprétera le rôle de Fenena dans Nabucco de Verdi, mise en scène de Jean-Paul Scarpitta.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Premier prix du concours « Voix d'or ».
  • 2002 : Premier prix du concours « Voix Nouvelles ». Révélation artiste lyrique des Victoires de la musique classique.
  • 2011 : Victoire de la musique classique de la meilleure artiste lyrique.
  • 2016 : Victoire de la musique classique de la meilleure artiste lyrique.

TV, Cinéma[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Rusalka de Antonín Dvořák (Le Garçon), avec Renée Fleming, Sergei Larin, Larissa Diadkova, Franz Hawlata, Eva Urbanová, Dir : James Conlon, Mise en scène : Robert Carsen, Opéra national de Paris, Réalisation: François Roussillon (DVD: TDK, 2004 / Arthaus Musik, 2009)
  • 2004 : Carmen de Georges Bizet (Mercédès), Béatrice Uria-Monzon, Roberto Alagna, Dir : Myung-Whun Chung, Mise en scène : Jérôme Savary, Chorégies d'Orange, Réalisation: [[Denis Caïozzi ]] (TV: France 2, NHK)
  • 2006 : Die Zauberflöte de Mozart (Drei Damen der Königin), avec René Pape, Paul Groves, Franz Grundheber, Diana Damrau, Genia Kühmeier, Dir : Riccardo Muti, Mise en scène : Pierre Audi, Festival de Salzbourg, Réalisation: Brian Large (DVD: Decca, 2006)
  • 2010 : Le nozze di Figaro de Mozart (Cherubino), avec Ludovic Tézier, Barbara Frittoli, Ekaterina Siurina, Luca Pisaroni, Dir : Philippe Jordan, Production : Giorgio Strehler, Opéra national de Paris, Réalisation: Don Kent (DVD/Blu-ray: Bel Air Classiques, 2012)
  • 2013 : Profession: Diva - Karine Deshayes, mezzo-soprano, Réalisation : Jean-Pierre Armanet (TV: TV5 Monde / DVD: Opéra national de Paris Boutique [1])
  • 2014 : Il barbiere di Siviglia de Gioachino Rossini (Rosina), avec René Barbera, Dalibor Jenis, Dir. Carlo Montanaro, Mise en scène : Damiano Michieletto, Opéra national de Paris, Réalisation: François Roussillon (Cinéma: Viva l'Opéra ! dans les cinémas UGC / TV: クラシカ・ジャパン)
  • 2015 : Trois souvenirs de ma jeunesse un film d'Arnaud Desplechin (La chanteuse)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Claude Debussy - Le Martyre de Saint Sébastien - RCA,
  • 2002 : Gilbert Amy : Le Premier cercle, avec Alain Vernhes, Jérôme Varnier, Philippe Do, Sophie Marin-Dégor, dir : Michel Plasson, Label : MFA - Radio France
  • 2005 : Jean-Philippe Rameau : Le Berger fidèle - Thétis, avec Alain Buet, Benjamin Lazar, Les Musiciens de Monsieur Croche - Editeur : Alpha
  • 2005 : Nicola Porpora : Leçons de Ténèbres & Duetti per la Passione, avec Elodie Méchain, dir : Jérôme Corréas, Label : Arion
  • 2007 : Johann Sebastian Bach : Magnificat - George Frideric Handel : Dixit Dominus, avec Natalie Dessay, Philippe Jaroussky, Toby Spence, Laurent Naouri, Le Concert d'Astrée, dir : Emmanuelle Haim, Label : Virgin Classics
  • 2007 : Henry Desmarest : Vénus & Adonis, avec Sébastien Droy, Anna Maria Panzarella, Henk Neven, Ingrid Perruche, Jean Teitgen, Anders J. Dahlin, Les Talents Lyriques, dir : Christophe Rousset, Label : Amba Refelction
  • 2007 : Francesco Cavalli : L'Ormindo, avec Sandrine Piau, Dominique Visse, dir: Jérôme Corréas, Label : Pan Classics
  • 2008 : Johannes Brahms : Sonates et Trio, avec Arnaud Thorette (Alto), Johan Farjot (Piano), Raphaël Merlin (violoncelle) - Editeur : Action
  • 2009 : Gabriel Fauré : Mélodies, avec Hélène Lucas (piano) et Stéphane Degout (baryton)
  • 2010 : André-Ernest-Modeste Grétry : Andromaque, avec Le Concert spirituel, dir. Hervé Niquet - Editeur : Glossa
  • 2011 : Songs avec l'ensemble Contraste, Sandrine Piau et Magali Léger - Naïve
  • 2011 : Gabriel Fauré : La bonne chanson (opus 61) - Quatuor pour piano (opus 15), avec l'Ensemble Contraste, Collection des Arts de Monte Carlo,
  • 2012 : Debussy, Clair de Lune, avec Natalie Dessay, avec Catherine Michel, Le Jeune Chœur de Paris, Philippe Cassard, Label : Warner Classics
  • 2012 : Fauré, Pelléas et Mélisande, Élégie, Mélodies & Wagner, Siegfried - Idyll, avec François Salque (violoncelle, orchestre : Opéra de Rouen Haute Normandie, dir : Oswald Sallaberger, Label : Zig-Zag Territoires
  • 2013 : Rameau - Les Surprises de l'Amour, avec Jean-Sébastien Bou, dir. Sébastien d'Hérin - Label : Glossa
  • 2016 : Une vie de Rossini, dir : Raphaël Merlin, Les Forces Majeures, Label : Aparté
  • 2016 : Pergolesi : Stabat Mater avec Sonya Yoncheva (soprano) et l'ensemble Amarillis : Héloïse Gaillard (flûte à bec), Violaine Cochard (clavecin & orgue positif), Alice Piérot (premier violon), Sandrine Dupé, Louis Créac'h (violons I), Olivier Briand, Diana Lee, Koji Yoda (violons II), Fanny Paccoud, Laurent Muller (altos), Annabelle Luis, Frédéric Baldassare (violoncelles), Gautier Blondel (contrebasse), Bruno Helstroffer (théorbe). (Sony classical 88985369642)[10]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

"De l'opéra à la chanson", Natalie Dessay compile 20 ans de carrière

Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 12/12/2014 à 16H36

Invitée de "Cinq dernières minutes" du journal de France 2, Natalie Dessay présente son double album "De l’opéra à la chanson" paru chez son label Erato-Warner Classics. De la "Reine de la nuit" dirigée par William Christie à "Chanson pour Delphine" de Michel Legrand en passant par "Les eaux de Mars" de Carlos Jobim et Georges Moustaki, ce nouvel opus revisite 20 ans de carrière de la cantatrice.

Diva des temps modernes, Natalie Dessay a su, tout au long de sa carrière, goutter à tous les plaisirs du chant. Adulée par les plus grands opéras du monde, l’artiste dotée d’une voix exceptionnelle n’a pas hésité à se lancer dans d’autres aventures musicales que l’opéra, comme avec son album "Entre elle et lui" avec le compositeur Michel Legrand. 

Natalie Dessay invitée des "Cinq dernières minutes" du journal de France 2 le 12 décembre 2014 Ce double album « De l’opéra à la chanson » reprend 20 ans d’enregistrements exclusifs pour son label Erato. On y retrouve les plus beaux airs interprétés par Natalie Dessay.  De sa Traviata de Verdi à sa Morgana décoiffante dans l’Alcina de Haendel, des "Eaux de mars" de Carlos Jobim adapté en français par Georges Moustaki aux "Moulins de mon cœur" de Michel Legrand, ce best-off est un voyage dans le parcours hors du commun de Natalie Dessay. Natalie Dessay "De l'opéra à la chanson"
1994-2014 : 20 ans au sommet !
Edité chez Erato Warner Classics


https://videos.francetv.fr/video/NI_153987@Culture

"De l'opéra à la chanson" de Natalie Dessay édité chez Erato Warner Classics

© Capture d'écran/Culturebox/France2
Categories: 1

0 Replies to “Chanson De Delphine Natalie Dessay Metropolitan”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *